Le nouveau président du Conseil Général du Val d’Oise, Didier Arnal, indique vouloir défendre le pouvoir d’achat des familles face à la majoration unique des allocations familiales pour les enfants à partir de 14 ans au lieu de 11 précédemment. Il rencontrera prochainement les associations familiales du département pour faire le point.
 
 A partir du 1er mai, une réforme de la Caisse des Allocations Familiale appliquera une majoration unique des allocations familiales pour les enfants à partir de 14 ans au lieu de 11 et 16 ans actuellement. Le montant des allocations n’est pas modifié mais les deux majorations (de + 33,84 € à partir de 11 ans et + 60,16 € à 16 ans) sont supprimées pour être remplacées par une seule : + 60,16 € par mois à partir de 14 ans.

Pour Didier Arnal, « Cette décision intervient au moment même où la nouvelle majorité du Conseil général du Val-d’Oise s’inscrit dans une démarche strictement inverse à celle suivie par M. Sarkozy : en refusant d’augmenter les taux d’imposition et en instaurant dès la rentrée prochaine une baisse du tarif de restauration scolaire pour les familles les plus en difficulté
 
Par ailleurs, Didier Arnal annonce dans un communiqué qu’il rencontrera « prochainement les associations familiales et des associations de parents d’élèves du Val d’Oise pour faire le point des situations difficiles que ne manquera pas d’engendrer cette réforme. »
 

Adrien Hilpert