La gendarmerie a réalisé mercredi matin des contrôles d’identité dans un campement installé illégalement sur le lieu-dit « butte de Montarcy » à Méry-sur-Oise. Il était occupé par environ 150 personnes appartenant à la communauté « Rom ».
 
« Troubles à l’ordre public et atteintes à la salubrité publique » sont les raisons qui ont poussé la gendarmerie à procéder au contrôle de 150 personnes installées à Méry-sur-Oise. L’objectif était de « s’assurer de la présence éventuelle de personnes recherchées ou en situation irrégulière » a indiqué la préfecture hier dans un communiqué.
 
Sur les 150 personnes, 34 personnes ont été invitées à justifier dans un délai de quinze jours leur maintien sur le territoire national. 47 autres ont fait l’objet d’un arrêté préfectoral leur demandant de quitter le territoire national dans un délai d’un mois. Enfin, deux personnes faisant déjà l’objet de mesures d’éloignement ont été interpellées.
 

Adrien Hilpert