Lundi après-midi, une vingtaine de personnes cagoulées ont fait irruption au collège du Parc-aux-Charrettes. Des élèves ont été arrosés de gaz lacrymogènes. Le Conseil général du Val-d’Oise, en charge des collèges, a condamné ces actes.

Six personnes, dont quatre adolescents, ont été incommodées par les gaz lacrymogènes. Didier Arnal, président PS du Conseil général, a condamné « vigoureusement les actes perpétrés » et a pris contact avec le principal pour « l’assurer de sa solidarité et examiner la situation créée par cet événement ». Didier Arnal souhaite que « la Police et la Justice permettent d’élucider cette affaire et de sanctionner les auteurs de ces troubles ».
L’enquête judiciaire a été confiée au commissariat de Cergy-Pontoise.