Deux arrêtés de reconnaissance de catastrophe naturelle ont été publiés ce jeudi au Journal Officiel. L’un concerne les inondations et des coulées de boue au Plessis-Luzarches, un village de 140 âmes. L’autre des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse à Jouy-le-Moutier.
 
 Les deux arrêtés, pris par le ministère de l’Intérieur, sont datés du 15 mai. Le premier concerne, entre autres, les inondations et coulées de boue survenues le 29 avril 2007 au Plessis-Luzarches. Le second prend en compte des dommages causés par des mouvements de terrain provoqués par la sécheresse et la réhydratation des sols de juillet à septembre 2004 à Jouy-le-Moutier.
 
La déclaration de catastrophe naturelle est nécessaire pour faire jouer les contrats d’assurance.
 
Adrien Hilpert