Samedi, la circulation risque d’être perturbée aux abords des trois magasins Leroy Merlin du Val d’Oise. Les salariés distribueront des tracts à Osny, Monsoult et Montigny-les-Cormeilles pour sensibiliser les consommateurs. Ils protestent contre la fermeture de leur magasin le dimanche.
 
 La mobilisation des salariés de Leroy Merlin a deux objectifs : sensibiliser les clients mais aussi servir de pression sur les députés. Mercredi prochain, ces derniers discuteront d’un projet de loi sur l’ouverture dominicale à l’Assemblée Nationale. Ce projet prévoit d’établir des zones d’attractivité commerciale exceptionnelle autorisées à ouvrir le dimanche. Mais pour les employés de Leroy Merlin, ce projet ne va pas assez loin. S’il permettrait au magasin de la Patte d’Oie d’Herblay d’ouvrir, il ne concerne pas ceux de Monsoult et d’Osny.
 
 
Vendredi dernier, Leroy Merlin a été condamné à 40 000 euros d’astreinte par dimanche ouvert (lire l’article précédent). Pour l’instant, l’enseigne de bricolage n’a pas encore fermé ses portes. Elle utilise la dérogation accordée pour cinq dimanches ouverts chaque année. Pour obtenir le soutien de ses clients, le magasin d’Osny a lancé une pétition le week-end dernier. Elle compte déjà 4000 signataires. Il est également soutenu par le député de la 2ème circonscription du Val d’Oise, Axel Poniatowski.
 

Adrien Hilpert