Vendredi dernier, le Conseil Consultatif de Réussite Educative (CCRE) était particulièrement houleux à la mairie de Goussainville. Le maire a refusé l’accès aux deux membres FCPE à ce conseil consultatif. Ils avaient pourtant été désignés par l’Inspectrice d’ Académie en septembre 2007 comme représentants des parents d’élèves.
 
« Deux représentants de la FCPE ont été empêchés de siéger au Conseil Consultatif de Réussite Éducative (CCRE) qui se tenait à la Mairie de Goussainville » annonce la fédération de parents d’élèves dans un communiqué. « Le maire a eu recours à la force publique pour faire sortir les deux parents d’ d’élèves désignés, prétendant que c’était lui et personne d’autre qui présidait ce conseil et qu’il était libre de choisir lui-même les représentants habilités à siéger. » poursuit la FCPE. Selon un article du code de l’Education, qui prévoit la composition de ce conseil, ces deux membres doivent effectivement être nommés par l’inspecteur d’académie.   
 
« On n’a pas à se justifier »
 
Contactée par téléphone la mairie, par l’intermédiaire de son adjointe déléguée à l’enseignement, Christiane Bails, n’a pas souhaité s’exprimer sur ce sujet. L’adjointe au maire a cependant indiqué que « la réunion s’était déroulée avec les parents d’élèves nommés par le maire », confirmant ainsi les propos de la FCPE. Avant de conclure : « on a fait notre travail, on n’a pas à se justifier. »
 
Adrien Hilpert