Cinquième club de vol à voile de France, l’association aéronautique du Val d’Oise inaugurera un treuil électrique qui va permettre de faire décoller ses planeurs sans l’aide d’un avion remorqueur, samedi 14 juin sur l’aérodrome de Chérence. Le lancement est spectaculaire: en 20 secondes, le planeur catapulté atteint une hauteur de 450 m.
 Ce treuil électrique permet de diviser par trois le coût d’un lancement qui représente l’essentiel des frais de formation, l’encadrement étant assuré par des instructeurs bénévoles. Il est donc destiné à favoriser la pratique du vol à voile pour les jeunes collégiens et étudiants dont les moyens financiers sont limités.
 
Moins coûteux et moins polluant
De surcroît, les lancements ainsi réalisés sont silencieux et non polluants. Associé au raccordement au réseau électrique, ce dispositif de lancement permettra d’éviter la production de 20 tonnes de CO2 par an.

Cet équipement co-financé par le Conseil Général du Val d’Oise et EDF participe de la politique de développement durable en vigueur dans le Parc Naturel régional du Vexin.

Lors de l’inauguration, seront célébrés les 60 ans du club de Vol à Voile créé par les Scouts de l’air, à l’occasion du Jamboree de la Paix en 1948. Le vol à voile présente plusieurs atouts. Excellente école de responsabilité et de maîtrise de soi, elle permet également d’attirer les jeunes vers des métiers aéronautiques de haute technologie et à forte valeur ajoutée.
 

A voir le reportage de VOtv sur le vol à voile