Le Conseil général du Val d’Oise procède actuellement à l’aménagement la déviation de la route départementale 84 avec comme principaux objectifs de dévier le trafic de transit du centre-ville de Garges-les-Gonesse, d’améliorer la desserte du quartier de la Muette et de la zone franche du centre commercial du Pont de Pierre et d’assurer la continuité de l’itinéraire entre l’autoroute A1 et la future Avenue du Parisis.

Un chantier présenté par le Conseil général comme « emblématique pour l’éco-département ». Sur le tronçon actuellement en chantier, l’utilisation d’enrobés tièdes (livrés à 130 degrés au lieu de 160 degrés précédemment) répond à une préoccupation de limiter l’impact sur l’environnement de la fabrication et de la mise en place des couches de roulement. Cette technique innovante réduit en particulier de 20 % les consommations énergétiques habituellement nécessaires et de 55 % les dégagements de gaz, et ce sans surcoût compte tenu des économies d’énergies réalisées.

Lors de cette visite de chantier, Jean-Pierre Muller, vice-président du Conseil général chargé du développement durable et Hussein Moktari, vice-président chargé de la politique de la ville et conseiller général de Garges-les-Gonesse, ont souligné, en présence de nombreux élus locaux et des responsables de l’entreprise Cochery, « la volonté de la nouvelle équipe départementale de promouvoir de plus en plus les techniques innovantes capables de contribuer de façon efficace au développement durable et au respect de l’environnement ».

L’ensemble de ces travaux doit être achevé début 2009 et le raccordement à l’Avenue du Parisis est prévu à la fin de l’année 2010.