L’enquête sur les violences commises contre des policiers en novembre dernier à Villiers-le-Bel avance. Sept nouvelles personnes viennent d’être interpellées.
 
On est loin de l’opération de grande envergure fortement médiatisée qui avait eu lieu en février dernier. Hier matin, six individus ont été interpellés à Villiers-le-Bel même, un autre dans le Val-de-Marne à Villeneuve-Saint-Georges. Ces sept personnes sont âgées de 20 à 35 ans. Elles ont toutes été placées en garde à vue à Versailles dans les locaux de la police judiciaire.
 
Elles sont soupçonnées d’avoir participé aux violences faites à l’encontre des policiers en novembre dernier. Les sept individus sont entendus pour « tentative d’homicide en bande organisée » et peuvent rester jusqu’à quatre jours en garde à vue. Lors des émeutes de novembre dernier, le bilan confirmé par Joaquin Masanet, secrétaire général du syndicat Unsa police, dans Libération du 18 février, faisait état de plus de 150 policiers blessés dont 80 par arme à feu. Parmi eux, cinq l’ont été grièvement.
 
Adrien Hilpert