Le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon présente aujourd’hui son plan d’amélioration des transports en communs. Ce plan de 17 milliards d’euros est censé profiter à la grande courronne, qui représentera « 50% des efforts ».
 
 Jean-Paul Huchon réunit aujourd’hui les présidents des huit conseils généraux d’Ile-de-France ainsi que que les dirigeants de la SNCF, de la RATP et des réseaux de bus pour présenter son plan de mobilisation de 17 milliards. S’il est adopté, ce sera le plus important depuis les années 70.
 
Dans un entretien accordé aux lecteurs du Parisien, Jean-Paul Huchon s’est évertué à désamorcer les mécontentements des usagers des transports en commun, en présentant les futures améliorations prévues dans son plan. Le président du Conseil Regional s’attaquera notamment aux RER, en particulier à la ligne D. « Dans le plan que nous allons présenter ce jeudi, nous sommes prêts à mettre 500 millions pour chaque ligne RER. Le schéma directeur de la ligne D sera adopté au Stif en décembre. Deux cents millions sont prévus immédiatement pour améliorer les infrastructures de cette ligne qui est celle qui dysfonctionne le plus » annonce-t-il au Parisien.
 
Cet effort financier sera pour la moitié tourné vers les départements de la grande couronne, dont Jean-Paul Huchon en fait sa « priorité ». La répartition se décline ainsi : « 50 % des efforts en direction de la grande couronne, 20-25 % pour Paris et le reste pour la petite couronne »
 
Un métro autour de Paris en 2010 ?
 
En plus du projet de Tangentielle Nord qui permettra d’améliorer les liaisons de banlieue à banlieue, Jean-Paul Huchon fait le point sur « Arc Express », un métro autour de Paris. « Les études sont en train d’être finalisées. On étudie plusieurs tracés : à 2-3 km de Paris ou plus loin de Paris ; souterrain ou en partie aérien… » indique-t-il aux lecteurs du Parisien. Cependant, le président de la région a sa préférence pour un système avec une vitesse de croisière beaucoup plus rapide et un éloignement plus important entre les stations » alors qu’à « 2 ou 3 km de Paris, on aurait une station tous les 400 m. »
 
Ce projet phare du plan de Jean-Paul Huchon doit cependant trouver son financement. «  Arc Express, qui est le projet qui réglera le maximum de problèmes et permettra de faire du transport banlieue-banlieue, coûte 6 milliards. La région va mettre plus de 4 milliards. Il faut qu’on en ait réalisé la moitié d’ici à dix ans. Si l’argent est là, si tous les partenaires sont d’accord, on peut y arriver » conclut le socialiste.
 
Adrien Hilpert