Le circuit de Magny-Cours n’étant plus désirable aux yeux de la fédération internationale, des études sont menées en Ile-de-France pour accueillir le futur Grand Prix de France. Parmi les sites envisagés figure la Plaine de France avec un projet de circuit entre Roissy, Sarcelles et Villiers-le-Bel révèle Le Parisien.
 
Le Grand Prix de France devrait demeurer à Magny-Cours lors des deux prochaines saisons mais à partir de 2010, les instances internationales de l’épreuve reine de la course automobile souhaiteraient le voir près de Paris. Des sites sont déjà à l’étude comme près de Disneyland Paris à Marne-la-Vallée et Melun-Villaroche. Plus surprenant, Le Parisien révèle aujourd’hui que des élus et des investisseurs privés envisagent l’arrivée d’un circuit dans l’est du département près de Sarcelles.
 
Le maire de Sarcelles contacté
 
Selon le quotidien, François Pupponi a été contacté par des investisseurs privés il y a quelques semaines. Le député-maire de Sarcelles s’est déclaré favorable à l’implantation d’un tel projet dans sa circonscription s’il contient un volet social. « J’ai pensé à inscrire cette opération dans le prolongement de la construction à Sarcelles d’un grand stade, le Dôme, et du pôle sportif et économique déjà prévus. J’ai proposé ces centaines d’hectares de terrain, ex-propriété de Réseau ferré de France, réservés à des emprises foncières autoroutières à deux pas de Roissy. Ce serait une occasion incroyable de redorer le blason du Val-d’Oise tout en dynamisant l’activité économique » a-t-il affirmé au Parisien.
 
De son côté, le Conseil Général voit d’un bon œil l’arrivée d’un circuit de F1 et parle déjà d’un « partenariat public-privé fort pour réunir au bas mot les 35 M€ nécessaires au bouclage du projet ».  Ce projet pourrait également s’insérer dans celui du Grand Paris. Christophe Dulouard, vice-président du Conseil Général, ironisait déjà sur ce futur circuit de F1 près de Roissy qui pourrait « couvrir le bruit des avions ».  
 

Adrien Hilpert