Le député-maire de Domont, Jérôme Chartier (UMP) a annoncé mardi le dépôt d’un amendement pour « revisiter » l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) après la décision d’Alain Ducasse de prendre la nationalité monégasque.
 
 Le chef étoilé, Alain Ducasse, a annoncé mardi avoir pris la nationalité monégasque. Son départ relance le débat de la fiscalité française pour les plus fortunés. Pour Jérôme Chartier, la loi TEPA (Travail Emploi Pouvoir d’Achat) d’août 2007 a montré ses limites.
 
« On va revisiter l’ISF, c’est nécessaire. L’exemple Ducasse montre que le bouclier fiscal ne fonctionne pas », a déclaré le député du Val d’Oise. Le maire de Domont veut « garder un impôt équitable mais pas pénalisant ». Dans cette optique, Jérôme Chartier déposera un amendement à l’automne dans le cadre du débat sur le budget 2009.
 
Cette prise de position rapide du maire de Domont n’a pas suscité que de l’enthousiasme du côté de la majorité. Le président du groupe UMP, Jean-François Copé, s’est montré prudent face aux propos du député du Val d’Oise. « Cette question ne peut être ouverte que sur la base de la position gouvernementale. C’est un sujet éminemment sensible politiquement. Je ne peux pas vous en dire plus à ce stade », a déclaré le chef de file des députés UMP.
 

Adrien Hilpert