« Non à la mobilité forcée des ATSEM à Ermont ». Les parents d’élèves et les équipes enseignantes de plusieurs écoles maternelles de la ville d’Ermont ont décidé de se mobiliser contre ce projet que la mairie a mis en place pour la rentrée scolaire 2008-2009. Le cortège partira à 9h30 place Anita Conti pour se rendre en mairie.
 
 
C’est mardi dernier, deux jours avant les vacances scolaires que les assistantes maternelles ont appris la nouvelle. Désormais la moitié des effectifs d’ATSEM (Agents Territoriaux Spécialisé des Ecoles Maternelles) devra changer d’école tous les trois ans. Un turn-over imposé par la mairie d’Ermont qui fait bondir les parents d’élèves et les équipes enseignantes. « Cette mobilité va entraîner une baisse de la qualité de vie de nos enfants au sein des écoles maternelles de la ville » indiquent les parents d’élèves dans un communiqué. A terme, ils craignent même une réduction de ce roulement à un an. « Avec de tels changements, les assistantes maternelles risquent fortement d’être démotivées et ne plus vouloir s’impliquer comme elles le font actuellement. Elles jouent un rôle pédagogique essentiel et permettent, par leur présence même en dehors de la classe, une socialisation des enfants au monde scolaire » expliquent-ils.
 
« La Mairie se cache derrière une « professionnalisation » des ATSEM afin de ne pas prendre ses responsabilités et de ne pas régler les réels problèmes présents sur certaines écoles » affirme Philippe Brunelière. Selon ce dernier, il y aurait bien un problème de relations entre assistantes maternelles et enseignants dans une école d’Ermont. Pour faire face à cette situation, la mairie d’Ermont aurait décidé de chambouler tous les effectifs.
 
Pour montrer leur mécontentement, les parents d’élèves des écoles maternelles d’Ermont manifesteront donc de la Place Anita Conti à la mairie d’Ermont samedi 5 juillet.
 

Adrien Hilpert