Le député-maire de Sarcelles revient sur le projet de circuit de F1 entre Sarcelles et Roissy. Alors que de nombreux élus ont critiqué cette initiative, François Pupponi affirme que les territoires concernés ne servent à rien et que ce projet permettrait de faire connaître la Plaine de France au niveau international. Regardez l’interview de François Pupponi.
 
A la fin de l’interview, le maire de Sarcelles revient également sur son abandon du poste de conseiller général, dû au cumul des mandats. Pour les prochaines élections cantonales partielles, il faudra une unité de la gauche précise-t-il pointant du doigt Rachid Adda le leader MRC de Sarcelles.