Remonté après les propos de François Pupponi à son encontre concernant la future cantonale partielle à Sarcelles, Rachid Adda, conseiller régional MRC, a dénoncé l’attitude du maire de Sarcelles. Quand le socialiste indique que la « difficulté pour faire l’unité à gauche est due à un seul candidat dont on ne sait plus s’il est de gauche ou de droite », la tête de liste MRC aux municipales dénonce « la stratégie du vide »  mise en place par le maire. Regardez l’interview de Rachid Adda en vidéo.