Un caporal de 26 ans de la base aérienne de Taverny a été mis en examen pour « tentative de meurtre » envers Rudy, jeune juif agressé dans la XIXème arrondissement de Paris le 21 juin dernier. Le Parisien qui a révélé l’information indique qu’une autre personne a également été interpellée. Le ministre de la Défense, Hervé Morin, a confirmé cette information sur l’antenne de France Info ce matin.
 
L’arrestation s’est déroulée mardi dans le camp retranché de la base militaire de Taverny. Les policiers ont arrêté un caporal de 26 ans, engagé dans l’armée depuis trois ans. L’homme a été interpellé sur la foi de dépositions de témoins pour « tentative de meurtre et violence en réunion ». Le caractère antisémite de l’agression a été retenu. Il aurait été identifié comme l’auteur des coups les plus violents, comme l’« agresseur à la béquille » indique Le Parisien. L’autre personne interpellée est un jeune de 25 ans originaire d’Aubervilliers.
 
Le principal témoin amnésique
 
Le 21 juin dernier dans le quartier des Buttes-Chaumont, Rudy, un jeune juif de 17 ans, était agressé lors d’une bagarre entre deux bandes qualifiées de « communautaires », un phénomène récurrent es derniers temps dans le XIXème arrondissement de Paris. Hospitalisé dans un été jugé très grave, Rudy est depuis sorti du coma mais il a perdu la mémoire des moments qui ont précédé sa perte de connaissance.
 

Adrien Hilpert