Vendredi, Val d’Oise Habitat, premier bailleur public du Val d’Oise, s’est engagé à construire des logements plus respectueux de l’environnement. Avec un parc de 5 500 logements qui devrait doubler d’ici trois ans, Val d’Oise Habitat « s’engage résolument dans une politique de construction en intégrant les problématiques de développement durable » indique son président, Didier Arnal.
 
 
 Le 11 juillet, CERQUAL et Val d’Oise Habitat ont signé un protocole d’accord portant sur la certification Habitat & Environnement (photo). Cette certification prendre en compte la préservation de l’environnement tout au long du cycle de vie du logement. Elle se fonde sur trois critères : l’organisation environnementale de l’opération, l’information pédagogique des occupants et des gestionnaires et les performances techniques concernant l’énergie, le choix des matériaux de construction, l’eau, le confort et la santé.
 
Avec la signature de ce protocole, Val d’Oise Habitat s’engage sur l’ensemble de ses opérations de logements neufs. Un engagement relativement important puisque Didier Arnal, président du Conseil Général et de Val d’Oise Habitat, annonçait la semaine dernière vouloir doubler le nombre de logements détenus par le bailleur public (voir le JT du 9 juillet). Cet objectif ne sera pas atteint uniquement avec la construction de logements neufs mais également par l’acquisition d’autres bailleurs.
 
Cette augmentation du parc de Val d’Oise répond à un double enjeu : « augmenter l’offre de logements sur notre département et produire un habitat répondant aux exigences du développement durable tout en garantissant à nos locataires confort et économie d’énergie » indique le bailleur public dans un communiqué.
 
Adrien Hilpert