La Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères revient sur le devant de la scène. Alors que droite et gauche se rejettent la responsabilité de la hausse des impôts locaux, le MoDem réagit à son tour et demande au maire « de réviser les taux des taxes d’habitation et Foncières en 2009 pour compenser cette nouvelle taxe et ramener les impôts locaux au niveau des années précédentes. »

La hausse de 70 à 400€ des impôts locaux relaté par Le Parisien dans son édition du 23 septembre fait réagir le MoDem. Dans un communiqué le parti de François Bayrou dénonce « cette  augmentation va peser lourdement sur les ménages argenteuillais dans une période particulièrement difficile. »  

« Le nouveau maire, monsieur Doucet, ne s’était prudemment engagé durant sa campagne électorale qu’à « ne pas augmenter le taux de la taxe d’habitation et de la taxe foncière », et ne dit mots sur ce qu’il va faire de ce supplément d’impôts » constate le MoDem, qui estime que « cette situation peut être corrigée en 2009 si la municipalité en a la volonté. »

Par ailleurs, le mouvement démocrate demande au maire « de s’engager devant les Argenteuillais à utiliser le supplément d’impôts prélevé en 2008 exclusivement pour rembourser la dette de la ville. »

 

Adrien Hilpert