Depuis le 30 septembre, Réseau Ferré de France (RFF) lance une consultation des élus d’Ile-de-France et de Picardie pour boucler le projet d’une liaison Creil-Roissy reporté depuis 15 ans. Cette entreprise estimée à 300 millions d’euros, qui ne devrait pas voir le jour avant 2015, permettrait de rejoindre Roissy à partir de Creil en 20 minutes. Une liaison qui profiterait aux habitants du Nord du Val d’Oise.
 

 A l’instar du barreau de Gonesse actuellement en construction (lire l’article), le projet de liaison Creil-Roissy doit permettre de désenclaver les zones de Creil dans l’Oise et du Nord du Val d’Oise et de rendre plus accessible la zone de Roissy. Cette ambition vient de prendre un nouveau tournant avec el lancement d’une nouvelle étude de faisabilité, la cinquième déjà. Avec ce barreau, le sud de l’Oise ne serait plus qu’à 20 minutes de la zone aéroportuaire de Roissy. Au conseil régional de Picardie, on assure que « la création de cette liaison constitue une nécessité tant pour les Picards que pour les habitants du nord du Val d’Oise » peut-on lire dans la Gazette des Communes. En effet une dizaine de kilomètres de barreau manque au niveau de la gare de Survilliers-Fosses pour permettre cette jonction.

Ce dossier sera présenté devant la commission nationale du débat public début 2009. Suivront les réunions de concertation et éventuellement le choix du tracé. Une fois ce parcours du combattant passé, le projet sera sur de bons rails pour une utilisation prévue en 2015.

 

Adrien Hilpert