Inaugurée en novembre 1988, la bibliothèque Guillaume-Apollinaire souhaite faire du mois de novembre 2008 un mois de fête et de découvertes pour mettre à l’honneur ce lieu de loisirs, d’information et de culture mis à la disposition des Pontoisiens depuis 20 ans déjà.

Au menu de ce mois, un rendez-vous chaque samedi, suivi d’un apéritif convivial avec les bibliothécaires, les artistes et les spectateurs.

Au programme de ce mois d’anniversaire, un événement tous les samedis du mois de novembre : 

 

   Samedi 8 novembre à 17h
Spectacle « Planche de conte » du conteur Sylvain Cebron de Lisle et du dessinateur de BD Lionel Chouin. Contes des quatre coins du monde illustrés par des dessins réalisés en direct.
Tout public à partir de 8 ans, réservation indispensable au 01 34 25 04 25.

 

Samedi 15 novembre à 17h
Concert d’une heure ‘‘Little Big Horn’’, dans différents lieux de la bibliothèque, précédé d’une parade en centre-ville.
4 Musiciens de jazz ouvrent le traditionnel répertoire “New Orleans” à l’exubérance et au sens festif des fanfares… Ambiance garantie autour des standards du jazz, biguines antillaises, choros brésiliens, chansons françaises…
Entrée libre et gratuite

 

  Samedi 22 novembre à 17h
Spectacle déambulatoire “Le sidérant voyage en Bibliothéquie”, par Henriette et Huguette de la Cie 3 mètres33, pour découvrir les moindres recoins du secteur jeunesse (à partir de 4 ans).
Réservation indispensable au 01 34 25 04 25.

 

  Samedi 29 novembre à 17h et à 20h
Le final de cet anniversaire.
Au côté des comédiens de la Cie Téatralala et grâce à leur spectacle “Ma bibliothèque”, venez découvrir, votre bibliothèque de façon inattendue, drôle, littéraire et burlesque… séances à 17h et 20h. Une visite de l’exposition et un pot apéritif sont prévus de 18h30 à 19h30.
A partir de 21h, tous les Pontoisiens sont conviés à venir souffler les bougies avec l’équipe des bibliothèques de Pontoise.
Pour ados-adultes.
Sur réservation au 01 34 25 04 25.

 

A découvrir également pendant ce mois dédié aux 20 ans de la bibliothèque Guillaume-Apollinaire :

  une exposition sera installée, du vendredi 7 au samedi 29 novembre, pour “faire ressurgir les souvenirs” et permettre aux visiteurs d’avoir une vue sur les coulisses de la bibliothèque.

 

  des “ateliers BD”, du samedi 25 octobre au mercredi 5 novembre, animés par Vincent Estienne de Tchô magazine (sur inscription).

 

  une rencontre/débat le vendredi 7 novembre, à 17h30, avec Jérôme Lereculey, auteur de BD, sur le thème
“La BD à la rencontre de l’univers du conte”.

 

une exposition de planches de BD “René Hausman, le prince des bois” du samedi 8 au samedi 29 novembre (entrée libre).

 

Horaires de la bibliothèque Guillaume-Apollinaire :

Mardi : de 10h à 18h

Mercredi : de 10h à 18h

Jeudi : accueil groupes, scolaires

Vendredi : de 14h à 19h

Samedi : de 10h à 18h

Les horaires changent pendant les vacances scolaires. Renseignements au 01 34 25 04 25.

 

 

 

Intégrées dans le réseau des bibliothèques de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise, les bibliothèques de la Ville de Pontoise (Bibliothèque Guillaume Apollinaire, Bibliothèque annexe de Marcouville, Bibliothèque annexe des Louvrais) comptent 7 832 inscrits dont 5 611 Pontoisiens.

 

 

HISTOIRE DE LA BIBLIOTHEQUE

 

Construite et installée en 1932 à l’Hôtel de Ville grâce au don de l’ancien maire Ernest Mallet , la bibliothèque municipale s’est agrandie de deux bureaux et d’une salle de lecture en 1968.

 

En 1979, Jean-Philippe Lachenaud, maire de Pontoise, se préoccupe de trouver de nouveaux locaux pour la bibliothèque municipale centrale, devenue trop petite. Les 50 000 ouvrages sont à l’étroit à l’Hôtel de Ville, bien que des annexes existent depuis 1972 aux Louvrais et rue Carnot, 1976 à Marcouville, qui comptent 20 000 volumes.

 

1 500m2 seraient nécessaires à son bon fonctionnement alors qu’elle couvre 300m2 de surface à l’Hôtel de Ville. Le secteur jeunesse, créé en 1975, ne dispose que de 20m2, ce qui exclut toute possibilité d’animation. Les 6 000 lecteurs sont devenus exigeants et le nombre de prêts va croissant (100 000 volumes en 1982). La discothèque, ouverte en 1984 est installée dans un préfabriqué dans le jardin de l’Hôtel de Ville avec le secteur jeunesse.

 

Aucun projet d’agrandissement à l’Hôtel de Ville n’est possible, par manque de place.

 

La municipalité de Pontoise confie alors à M Bader, architecte pontoisien, la charge de trouver des solutions nouvelles.  

 

Le 3 décembre 1979, le conseil municipal rachète, rue Alexandre Prachay, un ancien hôtel particulier ayant appartenu à la famille du Général Leclerc, époux de Pauline Bonaparte et l’ancien cinéma le Royal, fermé en 1980. 

 

Les travaux débutent et la bibliothèque sera finalement ouverte en 1988. La nouvelle bibliothèque aura une surface de 2 200 m2 : l’ancienne centrale, la bibliothèque jeunesse et la discothèque seront transférés dans cet édifice.

 

Quatre niveaux sont ouverts au public :

rez-de-chaussée avec hall d’accueil et d’exposition, la section jeunesse, avec salle d’activités et d’une pièce réservée à l’heure du conte et aux spectacles,

section adultes au 1er étage avec salle de prêt et salle de lecture,

discothèque et bureaux du personnel au 2ème étage,

fonds patrimonial au 3ème étage.

 

Par délibération du conseil municipal du 3 mai 1988, la bibliothèque prend le nom de Guillaume-Apollinaire.


FONCTIONNEMENT DE LA BIBLIOTHEQUE

 

Au 14 rue Alexandre Prachay, la bibliothèque Guillaume-Apollinaire est ouverte du mardi au samedi. 17 personnes y oeuvrent dans 5 secteurs différents, pour proposer une bibliothèque accueillante et chaleureuse.

 

 

  Le secteur Adulte

 

Il accueille un choix particulièrement attractif de romans français ou étrangers, de polars, de science-fictions, mais aussi de romans en langues étrangères auxquels s’ajoutent des ouvrages documentaires variés comme des livres d’art, des guides de voyage, des essais…

Le secteur adulte comprend aussi un « coin presse ». Chaque jour les grands quotidiens nationaux et plus d’une centaines de magazines d’actualité, féminins, spécialisés sont à disposition des lecteurs.

 

  Le secteur Jeunesse

 

Il offre au public un large choix de livres et de revues pour les enfants. Les mardis, jeudis et vendredis matins, les lieux sont investis par les scolaires et les enfants des structures d’accueil de la petite enfance. Les enfants des centres de loisirs fréquentent eux aussi la bibliothèque les mercredis et durant les vacances scolaires.

 

  La BDthèque

 

Ouverte en 2004, la BDthèque permet à tout Pontoisien de fureter dans plus de 12 000 albums proposés. Des sélections régulières permettent de découvrir tout au long de l’année des BD insolites et rares. Aucun équivalent de BDthèque n’existe à ce jour dans le Val d’Oise.

Chaque année en octobre-novembre, des œuvres originales sont proposées à travers une exposition et une rencontre avec un ou plusieurs auteurs représentatifs des courants actuels de la BD.

 

  La discothèque

 

Ce sont plus de 13 000  CD qui sont à disposition du public. Tous les univers musicaux y sont représentés : du classique au rock en passant par des musiques de films. Par ailleurs, la spécificité de cette discothèque est de conserver également d’anciennes collections de vinyles. Pour les amateurs de fêtes, de danses de salon, des « valisettes » thématiques contenant une sélection d’environ 100 disques sont aussi à votre disposition.

 

  Le secteur multimédia

 

Il propose 5 ordinateurs permettant de consulter Internet gratuitement. Ces postes sont disponibles par tranche d’une demi-heure les mercredis et samedis, et d’une heure les mardis et vendredis. Des ateliers de mise à niveau sont également proposés les vendredis matins. Par cycle de 4 séances (sur inscription, 6€ le cycle), les notions fondamentales sont abordées en fonction du niveau et des besoins des participants.

 

  Le fonds patrimonial

 

En accès sur demande dans le cas de recherches précises uniquement, des rayonnages entiers de livres anciens sont à votre disposition. Ce sont en effet, plus de 16 000 documents quasiment dans leur état d’origine, qui sont conservés dans ce lieu. Cette quantité d’ouvrages fait du fonds patrimonial de Pontoise, la bibliothèque publique historique la plus riche du Val d’Oise.