Au bout d’un suspens terrible, l’Entente a arraché une précieuse victoire au Stade Pierre de Coubertin de Cannes.
 
Ce sont des victoires comme on les aime, au bout d’un combat qui oppose 11 hommes à 11 autres. L’Entente est parvenue à décrocher les 3 points grâce à sa volonté et avec la chance qui lui a si souvent manqué. C’est un véritable bol d’air.
Comme face à Cherbourg, Djabour misa sur un 4-2-3-1 avec Doumbia en pointe. Cette solution payait d’entrée. Dantas se procurait d’abord une occasion en tirant au dessus (1ère). Puis il obtenait un coup-franc. Sur celui-ci, Freitas s’élevait plus haut que tout le monde et marquait son 3e but de la saison (2e) ! Dans la foulée, Dantas se faisait à nouveau balancé et le coup-franc d’Outrebon terminait sur la tête de… Freitas. Cette fois-ci, un Cannois mettait au-dessus. Cette entame était uniquement val d’oisienne.
Peu à peu, Cannes revenait dans la rencontre. Deux centres de Bautheac et Baldé mettait le feu dans la défense mais Lapeyre rassurait son monde (7e). Même chose sur un centre-tir et une tête de Tshibumbu (12e, 14e). Les occasions se faisaient plus pressantes et Lapeyre était sauvé par sa barre sur une tentative d’Ayasse (27e). Côté ententiste, les frappes de Dantas (22e) et Moukandjo (25e) donnaient des sueurs froides aux supporters de Cannes. La mi-temps était sifflée après un dernier coup-franc de Boronad au-dessus.

L’Entente reprenait la main en début de seconde période. Par deux fois, Doumbia alertait Coffy. Plus les minutes passaient et plus l’Entente se montrait solide, avec une défense centrale Blanchard-Célina très sure, un Outrebon des grands soirs et un Lapeyre peu inquiété. Jusqu’à cette 79e minute où après un débordement de Baldé, la tête de Tshibumbu coupait le ballon au fond des buts val d’oisiens (1-1).
Tout était à refaire. On aurait même pu imaginer le scénario catastrophe. Mais l’Entente a prouvé qu’elle avait des ressources. Le virevoltant Moukandjo débordait Zarour et centrait au cordeau. Seul à la réception, Farid Boutadjine permettait à l’Entente de reprendre l’avantage (84e). Une fin de match folle, et ce n’était pas fini.
En effet, les Cannois partirent à l’assaut des buts de Johan Lapeyre. Ayasse voyait sa frappe contrée puis Zarour sa tête stoppée par le portier visiteur (87e). Le ballon circulait dans camp à l’autre et par deux fois l’ESSG manqua le K-O. Sur un premier contre, Benjamin Moukandjo voyait la barre repousser sa frappe du droit (89e). Trois minutes après, Boutadjine seul devant Coffy perdait son duel. C’en était trop. Et pourtant…
Sur une action cannoise, un joueur rouge et blanc reprenait et Lapeyre sortait une claquette dont il a le secret. Le ballon revenait sur Zarour. Il marquait, mais l’arbitre refusait son but pour un hors-jeu non contesté par les locaux (90e+3). Deux derniers coups-francs  poussèrent le Val d’Oise à bout, digne d’un film d’Hitchcock. Le premier était repris de la tête par Ouejdide mais la barre était encore là pour repousser le ballon. Le second était dégage. Trois coups de sifflets, trois points. Avec beaucoup de chance, certes. Mais la baraka fait partie du sport, et l’Entente n’a pas volé ces 3 points après tous les efforts acquis depuis cet été.
 

Petites statistiques :

. 3e but de Christophe Freitas et 2nd de Farid Boutadjine qui demeurent les uniques marqueurs !
. Ce 200e match de l’Entente a vu sa 65e victoire en National (pour 65 nuls et 70 défaites). A Cannes, l’ESSG a marqué ses 230e et 231e buts (elle y a encaissé son 234e).
 
 
Feuille de match :
 
10e journée du championnat de France de National…
 
AS CANNES – ENTENTE SSG  1-2 (0-1)
Vendredi 3 octobre 2008, 20h – Stade P. de Coubertin de Cannes (06)
Entre 600 et 1000 spectateurs – Arb. : J. Schmitt
 
Buts : Tshibumbu (79e) pour l’ASC ; Freitas (2e), Boutadjine (84e) pour l’ESSG
Avertissement : Moukandjo (70e) pour l’ESSG
 
ASC : Coffy – Paulle (Marsiglia, 75e), Zarour, Baron, Marie (M’Bodji, 52e) – Kheyari, Ayasse – Bautheac, Boronad (Ouejdide, 46e), Baldé – Tshibumbu. Entr. : P. Carteron.
ESSG : Lapeyre – Bamba, Celina, Blanchard, Arroub – Ribadeira, Outrebon (Oroque, 89e) – Moukandjo, Dantas, Freitas (Boutadjine, 73e) – Doumbia (Guémari, 66e). Entr. : K. Djabour.

PROCHAIN MATCH
Entente SSG – Istres
National 08/09 J11 – vendredi 10/10/08 à 20:00

http://www.lentente.fr/