La préfecture du Val-d’Oise vient d’accorder des dérogations pour quatre établissements qui commercialisent des articles de bricoloage, de jardinerie, et d’ameublement. Il s’agit de Leroy Merlin à Osny, Monsoult, et Montigny-les-Cormeilles, ainsi que du magasin Castorama à Cormeilles-en-Parisis.

Dans un communiqué, les services de la préfecture précisent que « les autorisations s’appliquent à quatre cas particuliers pour lesquels la dérogation est apparue justifiée et légalement possible ». Dans le cas présent, les enseignes Leroy Merlin et Castorama réalisent une part importante de leur chiffre d’affaires dans l’ameublement et la jardinerie, dans des zones de chalandise où ils souffrent de la concurrence d’établissements spécialisés.