Le ministre du Travail Xavier Bertrand a réaffirmé, ce dimanche sur la plateau du JT de France 2, la volonté du gouvernement d’assouplir les règles du travail du dimanche. Il pose deux conditions : cela doit se faire sur "la base du volontariat" et que "cela soit payé double".

 Le travail le dimanche "doit être mieux payé", a déclaré Xavier Bertrand, précisant qu’il était favorable à ce que les salariés soient rémunérés "le double" ce jour là.

La question du travail le dimanche devait être abordée en juin dernier à l’Assemblée. Elle est "plus que jamais d’actualité"
, a déclaré, de son côté, le Secrétaire d’Etat à la consommation Luc Chatel dans un entretien au Journal du Dimanche, affirmant travailler sur la proposition du député
UMP des Bouches-du-Rhône, Richard Mallié. "Si le calendrier le permet, nous pourrons l’inscrire à l’ordre du jour de l’assemblée d’ici à la fin de l’année".

Cette proposition prévoit de créer des zones d’attractivité commerciale exceptionnelle, en particulier en Ile-de-France, où chaque préfet autorisera l’ouverture dominicale.

Selon un sondage Ifop Publicis Consultants publié par le JDD, 67% des Français accepteraient de travailler le dimanche, si leur employeur le leur proposait.

Un sondage qui fait écho, dans le Val-d’Oise, aux revendications des salariés de Castorama, Leroy Merlin, Boulanger, Darty ou encore du Grand Cercle qui ont multiplié les initiatives ces derniers mois pour alerter les pouvoirs publics suite à la condammation de leur enseigne à fermer le dimanche après des actions en justice menées par le syndicat FO.