Suite à l’agression du marchand de journaux des Chênes, le 11 octobre au matin, les élus de Générations Ermont condamnent "fermement cet acte crimine" et attendent "une rencontre avec les acteurs du quartier"

"Cette agression montre que la violence est montée d’un cran dans le quartier. La situation n’est plus tolérable, ni pour les commerçants, ni pour les habitants, réagissent les élus d’opposition. Ces derniers semblent s’inquiéter de la présence à terme des commerçants sur le quartier "dans des conditions de sécurité acceptables. La diversité commerciale est indispensable à la vie du quartier des Chênes".

Les élus de Génération Ermont demandent au sénateur maire UMP Hugues Portelli qu’une rencontre "avec les principaux acteurs du quartier soit organisée au plus vite afin de dégager des solutions pour garantir à chacun un quartier apaisé".