A l’invitation des CRCI de Basse et Haute-Normandie, des CCI de Paris et de Versailles Val d’Oise / Yvelines, acteurs économiques et sociaux se rassembleront le 23 octobre prochain au Centre International de Deauville pour un grand débat sur les nouveaux enjeux de la formation et de la gestion des compétences.

Evolution démographique, rapport des jeunes au travail, ancrage territorial et internationalisation, attractivité des entreprises, émergence d’un espace européen des compétences et de la formation, sur tous ces sujets experts et chefs d’entreprises apporteront leurs témoignages.

Une première table ronde sera consacrée à la gestion des compétences, du mythe à la réalité.L’évolution des concepts se traduit-elle réellement par de nouvelles approches managériales ? Comment attirer les talents et les conserver ? Des chefs d’entreprises et des experts de la formation feront part de leurs expériences.

Quel est le regard des jeunes sur le monde du travail ? Que doivent proposer les entreprises pour séduire la jeunesse ?
Un sociologue, des étudiants et des représentants du monde de l’entreprise débattront de ces questions au cours d’une seconde table ronde.
Une dernière table ronde abordera le thème de la professionnalisation. Les outils sont multiples (formation professionnelle initiale ou continue, reconnaissance des acquis de l’expérience…), est-ce un gage de réussite ?

Jeunes, salariés et dirigeants d’entreprise, chacun exprimera son point de vue au cours de ces débats. Ces réflexions émanant directement du terrain permettront de définir de nouvelles perspectives aux actions des CCI.

Jean-François Bernardin, Président de l’Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie et Laurent Wauquiez, Secrétaire d’Etat chargé de l’Emploi auprès de la Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi clôtureront ces débats.

Ce rendez-vous organisé sous l’égide de l’Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d’Industrie est un point d’étape avant les Etats Généraux nationaux le 9 décembre 2008 intitulés « Pour les entreprises, les CCI réinventent les CCI ». Différentes manifestations de ce type sont organisées en région depuis mai. Enseignement, industrie, infrastructures  et mobilité, innovation et pôles de compétitivité, innovation et recherche, intelligence économique, internationalisation… Autant de sujets qui doivent fournir des réponses concrètes aux bouleversements que connaissent les entreprises. Autant d’indicateurs précieux pour définir quels services les CCI devront proposer aux entreprises à l’horizon 2020.

« Pour faire face à tous les défis qui leurs sont lancés, les chambres de commerce et d’industrie doivent évoluer sans cesse. C’est pourquoi en mutualisant les expériences, en coordonnant les efforts, le réseau des CCI n’a pas hésité à bousculer ses habitudes. Malgré toutes ces avancées, il faut aller encore plus vite et encore plus loin pour que les CCI réinventent les CCI » commente Jean-François Bernardin. « A l’horizon 2020, les CCI pourront encore davantage répondre à leur vocation : être les partenaires majeurs de la croissance de nos entreprises et du développement de nos territoires ».