A la demande des avocats de l’enseigne de bricolage Leroy Merlin et de la librairie indépendante Le Grand Cercle, le juge du tribunal de Pontoise a reporté sa décision au 1er décembre. Le défendeur de Castorama, qui a fait la même demande, n’a en revanche pas été suivi. Le jugement sera donc rendu ce matin.