Le collectif 95 « Non à Edvige » (CIMADE, CGT, FCPE, FSU, LCR 95, Ligue de l’Enseignement, Ligue des Droits de l’Homme, NPA, PARTI SOCIALISTE, RESF, Résistance et Romanitude) organise un rassemblement jeudi sous les fenêtres du Préfet du Val d’Oise pour réclamer l’abandon du fichier Edvige.

 
Devant la mobilisation citoyenne, plus de 220 000 signatures recueillies et plus de 1 200 organisations mobilisées, le gouvernement a dans un premier temps reculé sur certains points sensible du fichier Edvige. Toutefois, le collectif « Non à Edvige » dénonce « la dangerosité de ce fichier et son intérêt au regard des objectifs affichés ».  « Dans notre département, certaines populations du fait de leurs pratiques religieuses ou de leur « origines raciales ou ethniques » seront particulièrement visées sans même parler de la stigmatisation de la jeunesse de nos quartiers. » poursuit-il dans un communiqué.

Le rassemblement prévu jeudi à 17h30 devant la préfecture demandera donc « le retrait du décret autorisant la mise en place du fichier Edvige » et la tenue d’« un débat national sur les garanties des libertés individuelles mises en cause par ces fichiers ». Par ailleurs les signataires de cet appel « sollicitent le soutien et la signature de tous nos concitoyens et de toutes les organisations attachées aux libertés publiques, au respect de la vie privée et des droits de l’enfant sur le site web de la pétition : http://nonaedvige.ras.eu.org »

 

Rassemblement
Jeudi 16 octobre à 17 heures 30
Parvis de la Préfecture

Organisations signataires : CIMADE, CGT, FCPE, FSU, LCR 95, Ligue de l’Enseignement, Ligue des Droits de l’Homme, NPA, PARTI SOCIALISTE, RESF, Résistance et Romanitude.