Le cimetière d’Ezanville sera fermé dans l’après-midi de ce mercredi 15 octobre pour procéder à une cérémonie peu ordinaire : l’exhumation du cercueil de Mme Eliane Dairain et son inhumation immédiate, pour cause… d’erreur de concession.

La cérémonie des obsèques, organisée par l’agence locale des Pompes funèbres Générales, s’est révélée entachée d’une funeste erreur, indiquent nos confrères du Parisien dans l’édition de ce mercredi, la tombe ayant été creusée dans une autre concession que celle attribuée par la mairie.

L’erreur a été découverte par la famille attributaire de la concession, une semaine seulement après la cérémonie funèbre. Mise en demeure de libérer le caveau, Florence, 39, ans, aide-soignante, la fille de la victime, a dû obtempérer. La mairie a seulement consenti à ce qu’une nouvelle cérémonie soit organisée cet après–midi pour le transport du cercueil dans sa dernière « dernière demeure ».

La famille de Mme Eliane Dairain se déclare bouleversée indignée par l’erreur commise, que personne ne parvient à expliquer.