La Commission Départementale de l’équipement commercial (CDEC) a voté contre le projet d’un centre commercial à Montsoult. Cette idée portée notamment par le maire Jean-Claude Boistard n’a pas reçu l’aval de cette commission. D’autres recours sont encore possibles.

Le réaménagement de la friche Dumez ne passera pas par la construction d’une zone commerciale de quelques 17 hectares. C’est en tout cas ce qu’a décidé la CDEC lundi par quatre voix contre deux, celles du maire de Monsoult et de celui de Belloy-en-France, nous informe Le Parisien dans son édition de mardi.

Le groupe Vinci promoteur de ce projet peut faire appel de cette décision dans un délai de deux mois. La Commission Nationale de l’Equipement Commercial examinerait alors à nouveau le projet. En attendant d’autres idées pour réaménager la friche sont proposées par les opposants à la zone commerciale comme la construction d’un écoquartier.

 

Adrien Hilpert