Le Salon des Arts de Pontoise est une manifestation majeure qui rythme la vie culturelle Pontoisienne. Il marque toujours de son empreinte cette période automnale et chaque année le Dôme se transforme en une grande galerie d’art pour y accueillir plus de 70 créateurs dont les peintres Salomon et Dodie Yencesse, du samedi 25 octobre au dimanche 2 novembre.

 Ouvert à tous, le Salon des Arts est pour chaque visiteur l’occasion d’apprécier un moment de bonheur en "accrochant plus à telle ou telle expression artistique". Pour  Richard Echavidre, nouveau président du Salon des arts, ce salon sera d’une très bonne tenue avec deux invités d’honneur de renommée nationale, voire internationale avec Dodie Yencesse, sculpteur, et Salomon artiste peintre.

Salomon est né le 4 décembre 1928 à Paris et après avoir fait l’Ecole Nationale des Beaux Arts (atelier Souverbie), il commence à exposer de façon collective en 1954. A 80 ans, il continue de peindre et est présent dans les galeries, salons et musées du monde entier.

Salomon  impose une vision de ce qu’il voit, de ce qu’il sent et le donne à voir et à sentir. C’est en cela qu’il se définit comme figuratif. Dans la plupart des toiles de Salomon, c’est l’humain qui en est le sujet principal, un être humain que l’on retrouve en lutte perpétuelle avec ce qui l’entoure, la nature, la société, son propre corps. Mais ces pans, ces taches, ces caches,  ce sont aussi des portes, des fenêtres, qu’il faut ouvrir et qui découvriraient, peut-être, des zones de bonheur et d’espoir.

Née d’une famille d’artistes, fille de Hubert Yencesse, une des figures majeures de la sculpture française, Dodie Yencesse apprendra son métier auprès de trois artistes, Marcel Gimond à Paris, l’animalier William Zorach à New York et surtout le russe Alexander Archipenko.

Amoureuse de la nature Dodie Yencesse trouve ses sources d’inspiration dans les plantes, les saisons, mais en premier dans un pacte mystérieux qu’elle entretient avec les animaux familiers et les affinitées secrètes " homme / animal ". Sa technique est mise à la disposition des animaux qu’elle adore … chèvre, chat, oiseau, chien singe … Elle transpose avec une grande sensibilité et un naturel étonnant les émotions, voire les craintes des animaux qu’elle nous propose.

Dodie a reçu de nombreuses distinctions comme le Prix Roty de la Fondation TAYLOR de Gravure en Médaille en 1981, le Prix de l’Académie des Beaux-Arts Marqueste de Sculpture en 1982, le   Prix de l’Académie des Beaux-Arts Bréauté de Sculpture en 1986, la Médaille d’or en Sculpture, au  Salon des Artistes Français de Paris en 1991 et 2001, le Prix de Sculpture de l’Académie des Beaux-Arts de Paris en 1992, le Prix Colmont de l’Académie des Beaux-Arts en 1999.

Dodie Yencesse et Salomon sont entourés pour ce 22ème Salon des Arts par  d’autres artistes professionnels non moins prestigieux qui exposent dans les plus grands salons français et internationaux.

Nous pouvons ainsi citer à titre d’exemple :

Marc Baumann (peintre) : Un jeune homme né en 1921, aussi discret que talentueux. Son oeuvre  a traversé les mouvements artistiques de notre époque: classicisme, fauvisme, constructivisme … Il a exposé dans les plus grands salons.

Nadine Le Prince (peintre) : qui expose pour la première fois à 17 ans et rejoint le groupe des peintres de la Réalité. Son réalisme remonte au XVIII ème siècle par son ancêtre lorrain Jean-Baptiste Le Prince, ami de Diderot et peintre à la cour de Russie. Nombreuses expositions personnelles et de groupe en France et à l’étranger (USA, Allemagne, Suisse). Participe aux Salons des Indépendants, Comparaisons, Sociétaire du Salon d’Automne,

Jean Prévost : Peintre aux envies turbulentes, Jean Prévost tient à laisser échapper ses émotions. Sa peinture parle de désirs de plaisir de souffrance et de sacré aussi. C’est un peintre de ports, de Paris, de compositions en atelier, de modèles vivants, de paysages, de fleurs et de portraits. Il aime particulièrement les sites au bord de l’eau, la mer, les bateaux de pêche à quai, les scènes animées, les péniches sur les bords de Seine. En  1990, à l’occasion du spectacle "Tango Argentino" au théâtre Mogador à Paris, il découvre sa fascination pour le tango. Ce face à face charnel le dévore depuis une quinzaine d’années dans son atelier du 18ème arrondissement à Paris. Il expose dans les plus grands salons.

Yeva (sculptrice) : Femme sculpteur spécialisée dans l’art statuaire et animalier. Modelages et sculptures en terre, bronze et grès, portraits, nus et bas-reliefs. Souple, nerveuse, ondoyante, c’est ainsi que l’on ressent la sculpture de Yeva. Qu’il s’agisse de la représentation d’une femme ou d’un animal, toutes les figures de l’artiste respirent de la même innocence et de la même pureté.

Patrick DePuysegur (peintre et sculpteur) : L’art de Patrick de Puységur c’est: créer l’illusion et plus particulièrement, celle qui représente la force vitale contenue dans l’univers des formes et de l’espace dit:"abstrait"; en peintre ou sculpteur, cet artiste prend le temps de poser, pétrir, plier la matière jusqu’à ce qu’elle fusionne avec la matière onirique et la fantaisie fantastique de ses visions…

Bernard Vercruyce (peintre) : Chef de groupe des naïfs en France,un des quatre membres fondateurs et  Vice-Président du Musée Charles François DAUBIGNY de la ville d’AUVERS S/O.

Dan Jacobson (peintre) : Chef de groupe des maxis-réalistes. Diplômé de l’Ecole des arts graphiques Estienne, Dan Jacobson obtient le Grand prix de l’art et de l’industrie aux Beaux Arts de Paris. Il peint dans la tradition de l’art figuratif. Sociétaire de grands salons parisiens (Salon d’Automne, SNBA, Comparaisons), cet artiste séduit par sa démarche originale. Ses oeuvres sont représentées dans d’importantes collections particulières ainsi qu’au musée de la Marine nationale.

Le Salon des arts 2008, permet également de faire émerger de nouveaux talents comme Corinne Poplimont (peintre membre du groupe des maxis-réalistes), Pascal Vigié (sculpteur), Régine Tagliana (peintre)… et de permettre  à des artistes locaux forts talentueux de faire découvrir leurs oeuvres à un large public.