A 10 heures, samedi 18 octobre à 10 heures route de Saint-Denis, une manifestation est organisée contre le projet de destruction de deux tours qui se traduira également par la démolition de pavillons « sans considération pour les familles concernées », dénonce l’Association de protection de l’environnement et du cadre de vie de Deuil-la-Barre qui reproche aussi des « constructions massives d’immeubles ».

 Vendredi dernier, Jean-Claude Noyer, le maire UMP de Deuil-la-Barre posait la première pierre  de 41 nouveaux logements sociaux dans le quartier des Trois Communes de Deuil-la-Barre (voir le JT de VOtv ci-dessous). Une semaine plus tard, des habitants s’apprêtent à marcher sur la ville pour montrer du doigt une « densification démesurée » de leur quartier

« La population du quartier des Trois Communes – La Galathée passe de 4000 à 7500 ! », dénonce, dans un tract l’Association de protection de l’environnement et du cadre de vie de Deuil-la-Barre.

Ces riverains s’inquiètent du projet de rénovation urbaine. Dans un peu plus d’un an, deux tours du quartier de la Galathée disparaitront définitivement du paysage de Deuil la Barre. Une démolition inscrite dans le projet de l’agence nationale de rénovation urbaine. Auparavant, les familles seront relogées sur la commune dans des bâtiments flambant neufs. Il faut donc construire avant de détruire. Mixité sociale et désenclavement des quartiers, met en avant la ville. « Densification démesurée », répondent donc les opposants au projet.

«  Sur 910 logements construits sur la commune 810 le seront sur le seul secteur Galathée – Trois communes particulièrement aux abords de la RD 928 entre voie ferrée et route départementale, s’inquiète l’association. Nuisances sonores, pollution, problèmes de stationnement déjà existants jusque dans les rues avoisinantes seront aggravés ».

Les services de la mairie expliquaient récemment vouloir profiter du projet de rénovation urbaine de la Galathée pour s’approcher davantage des 20% de logements sociaux exigés par la loi : « Au-delà de la construction de nouveaux logements sociaux servant au relogement dans le cadre de l’opération de rénovation urbaine du quartier de la Galathée, la ville a souhaité agrandir son parc de logements locatifs à destination des revenus les plus modestes ».

Ci-dessous, voir dans le JT de VOtv le 2e reportage, celui-ci a été réalisé lors de la pose de la 1ere pierre de 41 nouveaux logements sociaux dans le quartier des Trois Communes de Deuil-la-Barre

JT 14 10 2008
envoyé par vonews