Les trois lycéens soupçonnés d’avoir frappé un élève du lycée Evariste-Galois de Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise) et filmé la bagarre, ont été condamnés vendredi en comparution immédiate à des peines de prison avec sursis et à des travaux d’intérêt général, a-t-on appris samedi auprès de l’avocate de deux des prévenus.

Ils ont comparu devant le tribunal correctionnel de Pontoise. Les deux clients de l’avocate, tous deux majeurs, ont écopé de quatre et trois mois de prison avec sursis ainsi que de peines de travail d’intérêt général (TIG).

Le tribunal a requis une peine de quatre-vingts heures de travail d’intérêt général pour le troisième jeune, également majeur, soupçonné d’avoir filmé la scène.

"Ils ont pris l’engagement solennel d’aider la victime à rattraper son retard dans les cours pendant les vacances de la Toussaint", a déclaré à l’AFP Me Marion Ménage, l’avocate commise d’office des deux agresseurs, confirmant ainsi les informations publiées par Le Parisien dans son édition de samedi.

L’audience s’est déroulée à huis clos à la demande de la famille du lycéen blessé.

L’élève agressé, âgé de 17 ans, a eu plus de huit jours d’interruption totale de travail (ITT) et souffre de fractures aux côtes et d’un traumatisme crânien. Il a été victime vendredi 17 octobre dans l’enceinte de l’établissement scolaire d’un prétendu jeu, le "guet" (pour guet-apens), qui consiste à frapper à plusieurs un jeune esseulé.