Depuis le 1er octobre, les 3 Fontaines, le Tribunal de Grande Instance de Pontoise et le Commissariat de Police de Cergy ont décidé d’accentuer et conjuguer leurs efforts pour mieux lutter contre les vols à l’étalage perpétrés dans le centre commercial. Ce dispositif se veut autant dissuasif que répressif.

 

 Le dispositif encore expérimental mis en place au centre commercial des 3 Fontaines fera l’objet d’un bilan avant la fin de l’année. La direction assure qu’il est « pratique et réactif », notamment pour les commerçants qui peuvent désormais « déposer plainte par simple lettre, via un formulaire-type préétabli, sans avoir à se déplacer » au commissariat. Le dispositif comporte deux aspects : l’un dissuasif, l’autre répressif.

Ce système assure « que chaque vol commis, quels qu’en soient le montant, l’âge de l’auteur ou que celui-ci restitue ou paie le produit objet du délit, donne lieu à une inscription systématique sur la main courante informatisée de la Police » indique les 3 Fontaines dans un communiqué. Enfin, toute procédure établie par la Police est depuis le 1er octobre « transmise au Procureur de la République et donne lieu à une réponse pénale adaptée. »

Le Procureur de la République et le Commissaire de Police espèrent ainsi « optimiser leur action menée contre le vol et la récidive. » Un premier bilan de cette expérimentation doit en être tiré à la fin de l’année. Si son impact est significatif alors « son extension à l’échelle des autres centres commerciaux du département » est prévue.

 

Adrien Hilpert