La CFTC, rejoint par CFDT et la CGT, appelle les salariés d’Auchan Cergy a se mettre en grève samedi 1er novembre. Motif : la journée de solidarité précédemment fixée au lundi de la Pentecôte par le gouvernement Raffarin a été imposée par l’employeur ce jour férié. « La solidarité oui mais pas de cette façon là ! » s’exclame le syndicat.

« La Direction générale impose le jour de solidarité sur les jours fériés, de façon à ouvrir les magasins à moindre coût les salariés perdant leurs majoration à 150% du jour férié »« voire 12 heures » précise le communiqué. explique le délégué CFTC d’Auchan Cergy. Le syndicat, rejoint par la CFDT et la CGT, appelle donc à la grève samedi 1er novembre et à un débrayage de 9 à 11 heures

Depuis cette année, un texte modifie la loi du 30 juin 2004 instituant une journée de solidarité pour les personnes âgées et les personnes handicapées. Il supprime toute référence au lundi de Pentecôte qui redevient jour férié tout en maintenant le principe d’une journée de solidarité qui peut être fractionnée en heures et ainsi étalée sur l’année selon les accords conclus dans l’entreprise.

 

Adrien Hilpert