Une délégation de 20 parlementaires à laquelle participait Claude Bodin a été reçue hier matin par la Ministre de l’Intérieur, afin de lui exposer directement ses positions et a obtenu gain de cause sur sa revendication : le numéro de département sera obligatoire dans le nouveau Système d’Immatriculation des Véhicules alors que le projet initial du Ministère le rendait facultatif avec le risque réel de le voir disparaître.

Claude Bodin fait partie du Collectif « Jamais sans mon département ». Michèle Alliot-Marie a chargés les membres du collectif de recueillir dans les semaines à venir  l’avis des Conseils Régionaux sur la possibilité pour les automobilistes de choisir entre une plaque avec la mention de la région et du département ou une plaque avec le seul numéro de département. « Cela serait pour l’automobiliste une nouvelle liberté de choix qui lui serait offerte », se félicite le député UMP du Val-d’Oise.

Enfin, les parlementaires prennent acte du maintien de la possibilité pour les automobilistes de personnaliser leur plaque avec un autre département que celui de l’adresse de la carte grise. Selon eux, « 90% des Français feront le choix de leur lieu de résidence car ils sont majoritairement attachés à leur département, à leur territoire, à leur identité ».