Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise avait annulé les élections municipales, suivant ainsi l’avis du commissaire du gouvernement qui avait été saisi d’un recours en annulation par l’opposition socialiste. Le maire UMP de Goussainville Antoine Casula, qui avait trente jours pour décider ou non de faire appel du jugement, a pris sa décision.