L’ancien candidat UMP à la cantonale partielle de Sarcelles Nord-Est demande, dans un communiqué, au maire PS de Sarcelles François Pupponi de « répondre clairement à toutes les sollicitations de la justice afin que toute la lumière soit faite sur ces affaires ».
Il dénonce « la démagogie du Député-maire de Sarcelles qui d’un côté, crie à qui veux bien l’entendre que Sarcelles est une des villes les plus pauvres de France et de l’autre côté se pavane dans les restaurants et hôtels de luxe en parlant de «frais de représentation».

 « Je m’étonne du montant exorbitant de 13 000 € pour ses « frais de représentation » engagés par la SEM Chaleur. Son indemnité, non négligeable, de Député-maire n’est-elle pas suffisante pour couvrir ses «frais de représentation» ? », s’interroge l’UMP Jacques Kas avant de se déclarer « scandalisé que Monsieur Pupponi avoue avoir participé via l’argent de la SEM Chaleur, aux Congrès de son parti politique, à Lille mais aussi au Mans alors qu’une partie du Grand Ensemble de Sarcelles restait sans chauffage pendant l’hiver.»