Un sénateur-maire UMP devant un sénateur-maire communiste, c’est un véritable clin d’œil que les 60 ans de mariage de Lucienne Malovry ont proposé. Vendredi 31 octobre, l’ancienne maire de Cormeilles-en-Parisis et son mari ont célébré leurs noces de diamants. Une cérémonie orchestrée par Robert Hue, maire de Montigny-lès-Cormeilles.

 

 Devant Robert Hue, Lucienne et André Malovry ont renouvelé la promesse qu’ils s’étaient fait il y a soixante ans en ce même hôtel de ville de Montigny-lès-Cormeilles, le 30 octobre 1948. Enfants, petits-enfants, famille et amis étaient présents à cette cérémonie, qui célébrait les noces de diamant d’un couple fidèle au Parisis. Aux côtés de Robert Hue, Yannick Boëdec, le jeune successeur de Lucienne Malovry à la mairie de Cormeilles, était également présent.

Au-delà de leurs différences, Robert Hue a tenu à souligner dans son discours certains points communs avec  Lucienne Malovry. Il faut dire que les deux se connaissent bien. Ils ont travaillé ensemble au sein de la communauté de communes du Parisis pendant près de 10 ans.  « Vous êtes Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur ainsi que Chevalier dans l’Ordre national du Mérite et aujourd’hui, sénateur du Val-d’Oise. Décidemment, nous sommes faits pour nous retrouver ! » s’est-il réjouit devant l’assemblée.

 

Adrien Hilpert