La société Transports du Val-d’Oise (TVO) expérimente depuis un an des gardiens en ligne équipés de scooters à trois roues. Ils sont parvenus à faire baisser notablement l’insécurité.

Transports du Val-d’Oise (TVO) est une entreprise de transports en commun qui exploite 17 lignes de bus entre Bezons et Montmagny (Val-d’Oise), Houilles, Sartrouville (Yvelines), et Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). Confrontée à une augmentation du nombre d’agressions et d’actes de vandalisme, cette filiale du groupe Veolia Transport basée à Argenteuil dans le Val-d’Oise a lancé en septembre 2007 une initiative originale : huit agents de sécurité se déplaçant sur des scooters à trois roues, sont prêts à intervenir très rapidement auprès d’un autobus en difficulté.

Baptisés par les usagers « Robocops » en raison de leur équipement de motards avec un gros casque rond, les huit agents, pour la plupart d’anciens gendarmes ou policiers,  circulent en permanence sur l’ensemble des lignes
, pour se montrer mais aussi pour noter les dégradations. A tout moment, un chauffeur de bus peut donner l’alerte et les voir arriver dans de très brefs délais.

Après un  an d’expérience, le bilan  est très positif, selon le directeur de TVO, David Colon. En particulier, le nombre d’agressions de chauffeurs a fortement diminué. D’autres entreprises membres du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) pourraient reprendre cette initiative.