Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Les informations qui remontent de l’association Roissy Entreprises, qui représente plus de 2 000 sociétés sur le territoire du grand Roissy, sont « particulièrement inquiétantes et graves », indiquent ses dirigeants.
Les entreprises de moins de 10 salariés représentent 10 % des emplois du pôle de Roissy. L’association redoute des fermetures pour « simple défaut de trésorerie ».

 

« Malgré les annonces gouvernementales et le soutien de l’Etat apporté aux banques, celles-ci continuent à restreindre le financement des entreprises, témoigne Christophe Machard, président de Roissy Entreprises. Le risque est de plus en plus important de voir de nombreuses entreprises fermer pour simple défaut de trésorerie, avec des conséquences très néfastes à court terme sur l’emploi et une destruction de notre tissu économique à moyen terme ».

 

Roissy entreprises appelle les autorités publiques à mettre en place des dispositifs d’urgence pour inciter les banques à redistribuer le crédit en faveur des entreprises sur toute la France. « Les contrôles départementaux sous l’autorité des préfets doivent commencer au plus tard en novembre pour éviter la disparition de nombreuses entreprises et obliger les banques à financer l’économie locale puisque c’est leur métier premier », soulignent les entrepreneurs du pôle économique de Roissy (Val-d’Oise, Seine-Saint-Denis, Seine-et-Marne, Oise).

 

« Si les responsables politiques souhaitent véritablement amortir la crise financière et ses conséquences sur l’économie réelle, il faut accélérer les dispositifs de contrôle des banques et s’assurer que les moyens mis à leur disposition se retrouvent bien employés dans le financement des entreprises », conclut Christophe Machard, président de Roissy Entreprises.