Mercredi 15 octobre, des gendarmes ont procédé à une perquisition dans un appartement du quartier de Marcouville à Pontoise. Les trois personnes soupçonnées de tenir une imprimerie clandestine de livres en langue arabe ont été interpellées indique l’hebdomadaire du Val d’Oise La Gazette.

 

 Depuis novembre 2005, une enquête était en cours suite à de nombreux témoignages de voisins sur des activités nocturnes étranges dans un appartement de Marcouville. Les policiers municipaux qui ont recueilli ses propos suspects ont alors transmis un rapport à la police de Cergy et aux Renseignements Généraux. Depuis plus rien jusqu’au petit matin de ce 15 octobre. Les gendarmes de la section de recherche de Paris perquisitionnent un appartement et un box sur commission rogatoire d’un juge parisien pour trouver une imprimerie clandestine ainsi qu’un lieu de stockage de livres en langues arabes.

 

Résultat : trois personnes interpellées, une femme et deux hommes. Dans ses colonnes, La Gazette indique que l’un d’entre eux est déjà connu des services de police pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », « escroquerie », « usurpation d’état civil » et « détention illégale d’armes ».  

 

Adrien Hilpert