« L’arrêt de ce projet d’extension constitue une chance pour permettre et garantir dans le futur un aménagement harmonieux, équilibré et réparti de l’offre commerciale sur Cergy Pontoise, déclare Marc Denis, Secrétaire des Verts Cergy-Pontoise. Mais cette nouvelle situation n’exempte en rien le propriétaire actuel de ses obligations en matière de rénovation, ce que nul n’a jamais contesté ».

« C’est avec satisfaction que nous accueillons la nouvelle de l’abandon de ce projet mené depuis le début dans l’opacité, avec autoritarisme, mépris des opposants et refus du dialogue par le Président de la Communauté d’Agglomération », réagissent Les Verts de Cergy-Pontoise qui semblent vouloir politiser l’abandon du projet d’extension par le groupe Hammerson. Leur secrétaire Marc Denis dénonce « un gâchis financier de plusieurs centaines de milliers d’euros d’argent public en études maintenant inutiles. Et plus encore si on valorise le temps passé pour rien sur ce dossier par les services techniques de l’agglomération et de Cergy ».

Les Verts estiment que « divers événements externes, comme la situation économique actuelle, ont pu précipiter la décision d’Hammerson » tout en estimant que « la création du collectif pour un référendum à laquelle nous avons œuvré pour permettre l’intervention collective et large de divers acteurs dans le débat public n’y est pas complètement étrangère ».

Les Verts affirment qu’ils resteront vigilants, « le Président de la communauté d’agglomération souhaitant manifestement, d’après ses premières réactions, maintenir le cap d’une extension dans le cadre d’un « large projet urbain » dont on ne connaît pas le contenu ».