Philippe Métézeau ne renonce pas. L’ancien conseiller général UMP d’Argenteuil-Est espère encore pouvoir obtenir gain de cause. Il a déposé une requête en annulation auprès du Conseil d’Etat.

"Dans son jugement concernant le recours en annulation de l’élection cantonale d’Argenteuil-Est, le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise a réduit l’écart séparant les 2 candidats à 19 voix sur plus de 10 000 suffrages exprimés. Il a néanmoins confirmé le résultat, déclare M. Métézeau. Nous avons décidé de ne pas interrompre la procédure judiciaire et en conséquence avons déposé un appel au Conseil d’Etat".