Moins de 18 mois ont été nécessaires pour construire cette caserne, dite SSLIA sud (Service de Secours et de Lutte contre les Incendies d’Aéronefs) située au sud-est de la plateforme devant le terminal 2C (côté pistes). Elle vient remplacer l’ancien bâtiment qui se trouvait sur l’emprise du chantier du futur satellite 4.

 L’aéroport de Paris-Charles de Gaulle est doté de deux casernes en service 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Chacune de ces casernes assure la sécurité de l’un des deux doublets de piste (Nord ou Sud) de Paris-Charles de Gaulle.

Le SSLIA sud est ainsi dédié aux pistes et voies de circulation du doublet sud, à l’ensemble des aires de trafic de CDG2 (Terminaux, 2A, 2B, 2C, 2D, 2E, 2F et 2G) et la zone de fret sud.

Des temps d’intervention les plus courts possibles
Outre l’emplacement de la station lui-même, tout dans le bâtiment a été pensé pour que le temps d’intervention soit le plus court possible et que les pompiers soient installés rapidement dans les véhicules, en conformité avec les recommandations de l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale): l’emplacement des différentes zones de vie, la taille des couloirs et des escaliers, la perche à feu qui part de la vigie, etc.… La réactivité a aussi été le maître mot en termes d’équipements:

-Les portes de la "remise", qui peut accueillir 6 véhicules d’intervention, s’ouvrent
automatiquement en moins de 4 secondes.
-Le remplissage des camions en eau est assuré par un mat d’alimentation appelé la
"Girafe" et dont le débit peut atteindre 7 500 litres à la minute. Ce mât est relié à un
réservoir formé par deux cuves enterrées de 30 000 litres chacune.
-Trois cuves à émulseurs* de 1 600 litres chacune et un générateur d’air pour le
remplissage des bouteilles respiratoires compètent le dispositif.