Après avoir reçu le Grand Prix en 2004 pour son Agenda 21, un prix pour son projet de coopération décentralisée avec le Bénin en 2007, Bessancourt reçoit cette année un prix pour la construction de neuf logements sociaux en haute qualité environnementale.


 Bessancourt a été primée dans la catégorie « Urbanisme, Patrimoine et Développement durable ». Son maire Jean-Christophe Poulet ainsi que son adjointe déléguée aux Solidarités et au Logement, Marie-Christine Duprez-Pannetrat ont reçu le prix des mains de Corinne Lepage au CNIT mardi pour la construction d’une résidence de 9 logements sociaux rue Madame.

La ville possédait un ancien corps de ferme très dégradé située en centre-ville. Un premier projet de réhabilitation destinait le bâtiment à des activités culturelles mais celui-ci présentait des complications techniques.

Face à la menace de dégradation, la municipalité a choisi de construire, sur cette emprise, dite de « la Maison Barbe », neuf logements sociaux en confiant la maîtrise d’œuvre à Valestis, un bailleur social. Ces logements sont occupés depuis le mois de juillet dernier.

La résidence a été nommée Corinne Sourflais, en hommage à une ancienne conseillère municipale, militante associative et syndicale, décédée en 2007. Son inauguration aura lieu mercredi 3 décembre.