Mercredi, Lagardère annonçait l’abandon du projet de Grand Prix de France de Formule 1 à Marne-la-Vallée. Une aubaine pour François Pupponi et son idée de circuit à Sarcelles, qui voient là son principal concurrent hors course.

 

 Première sortie de piste dans la course à l’attribution du Grand Prix de France 2010. Pourtant favori, le projet « Disneyland – Val d’Europe » abandonne faute de pouvoir boucler le financement du circuit. Si pour Lagardère porteur du projet, il ne s’agit que d’un contretemps pour 2010, Disney estime que la décision est « définitive » dans Le Parisien du jour.

François Pupponi demande l’organisation d’une table ronde

Face à cette nouvelle, le maire de Sarcelles ainsi que Jean-Pierre Beltoise sont ravis. Dans l’édition Val d’Oise du Parisien, François Pupponi demande au gouvernement « d’organiser une table ronde avec les acteurs des deux dossiers », celui de Flins dans les Yvelines et le Pôle Val de France. Il fait même des appels du pied à Lagardère pour qu’il s’associe au projet de Sarcelles. Si avec ce rebondissement la tenue d’un Grand Prix de France en 2010 semble compromise, la décision du lieu pour accueillir celui de 2011 devrait tomber dans les prochaines semaines.

Sur le même sujet:

Sarcelles : Deux vidéos présentent le projet F1 «Pôle Val de France» en images de synthèse

Grand Prix de France de F1 : Sarcelles et Gonesse main dans la main ?

 

Adrien Hilpert