Le Parisien révèle dans son édition du mardi 25 novembre qu’une petite fille de 4 ans, scolarisée à l’école Paul-Bert de Montigny-les-Cormeilles, a été ébouillantée voici plusieurs semaines. Une bouilloire est tombée sur Noémie pendant qu’elle faisait la sieste. L’information a été confirmée par l’Inspection académique du Val-d’Oise.

L’écolière a été brûlée au deuxième degré sur 10 % de la surface corporelle. L’enfant a passé seize jours en chambre stérile et subi plusieurs greffes de peau. "Elle est restée cinq jours et nuits sans dormir", a déclaré sa maman au Parisien. Pendant un an, la petite fille devra être massée quotidiennement.

C’est pendant sa sieste à l’école maternelle que Noémie a été ébouillantée. En bougeant dans son sommeil, elle aurait cogné un "petit meuble qui, à son tour, a déplacé une bouilloire posée sur une étagère", indique la déclaration d’accident de l’école.

Une enquête administrative est en cours, l’enseignante a été affectée dans une autre école. "Ils appellent ça un accident, mais pour moi ce n’est pas ça", a déclaré au Parisien la maman qui a été reçue par l’inspection académique. La famille, qui n’en veut pas à l’enseignante mais est en colère contre l’Education nationale, a porté plainte.