« Je voudrais dire aux jeunes de rentrer dans le calme à la fin (de la marche) et dire aussi que l’on espère que l’enquête va avancer », a déclaré un membre de la famille de Mohsin et Lakamy, dévoilant la plaque en leur mémoire après une marche qui a rassemblé 700 personnes dans les rues de Villiers-le-Bel. 
« Aujourd’hui beaucoup de questions demeurent. Il ne doit pas y avoir d’injustice », a renchéri le maire de Villiers-le-Bel.

 Environ 700 personnes ont marché mardi après-midi  dans les rues de Villiers-le-Bel (Val-d’Oise) en souvenir des deux jeunes décédés voici un an dans la collision de leur mini-moto avec une voiture de police. Une marche silencieuse. La famille était en tête du cortège. Amis et proches se sont rendus sur le lieu du drame où une plaque a été dévoilée : "A la mémoire de Lakamy et Mohsin, 25 novembre 2007"

Des proches de Moshin et Lakami portaient des tee-shirts avec l’inscription "Reposez en paix". Des jeunes étaient également vêtus de tee-shirts "Mohsin et Lakamy morts pour rien" ou "un an déjà".

S’adressant au micro aux personnes qui ont marché silencieusement dans les rues de la commune, le maire de Villiers-le-Bel a remercié le groupe qui a pris en charge cette marche silencieuse. « Tous les quartiers, toutes les générations et toutes les cultures se sont réunis aujourd’hui », a déclaré Didier Vaillant.


« Je m’adresse à vous en tant que maire et aussi en tant qu’homme car je sais que la disparition d’un enfant ne s’efface jamais », a dit le maire PS de Villiers-le-Bel.

« En tant que maire je me suis attaché à rendre les équipements aux habitants et à donner des moyens à l’éducation, nous sommes fiers lorsque nos jeunes obtiennent des diplômes ou créent des entreprises », a déclaré, également, Didier Vaillant

Voir le JT de VOtv de mardi 25 novembre :

http://www.vonews.fr/article_4618