« Un projet coûteux, agressif pour l’environnement et méprisant pour les riverains du Val d’Oise », dénonce le député UMP de Roissy Yanick Paternotte qui propose un contre-projet à celui de Réseau Ferré de France (RFF)

« A l’Est du Val d’Oise, le barreau ferré « TER-TGV », dévastant les terres agricoles et les zones humides naturelles ; aux picards l’accès au TGV et aux avions sans les nuisances locales ! lance le député UMP. Depuis plusieurs années, les élus picards cultivent un paradoxe : après avoir refusé le 3ème aéroport du Bassin Parisien dans leur territoire, ils exigent dans le même temps de meilleurs dessertes vers Roissy-CDG, une meilleur connexion au réseau TGV et des facilités d’accès aux emplois de la plateforme aéroportuaire de Roissy ! »

Yanick Paternotte propose un autre projet : réaliser le barreau ferré –dit de Gonesse- entre la ligne D et la ligne B avec un débranchement Nord et Sud de la ligne « Paris-Creil ». « Ce barreau ne doit pas s’arrêter au Parc des Expositions de Villepinte, explique Yanick Paternotte. Mais se poursuivre jusqu’à Roissy 2 RER en empruntant le tracé de la ligne B »

En attendant cette réalisation, l’élu propose d’utiliser, immédiatement, les  infrastructures existantes, en particulier la nuit pour permettre un accès à la plateforme de Roissy CDG aux salariés travaillant en horaires décalés.

« Le Grenelle de l’Environnement impose une rupture de comportement des décideurs publics. L’actuel projet « Creil-Roissy » coûteux et peu respectueux de l’Environnement, n’est pas un projet durable !… », conclut le député UMP.