Le Conseil régional vient de voter une aide exceptionnelle de 840 000 euros en faveur des associations intervenant dans l’aide alimentaire.
La Région estime la hausse de personnes pouvant bénéficier de cette aide alimentaire à 10 à 15% en moyenne par rapport à l’an dernier.

Cette somme correspond à la préparation d’environ 280 000 repas, destinés aux personnes et familles en grande précarité.

Les associations bénéficiaires de cette aide sont : le Secours populaire, le Secours catholique, Les restaurants du cœur, la Fondation de l’armée du salut, la Banque alimentaire, la Croix rouge française, et l’Association nationale de développement des épiceries sociales (qui travaillent toute l’année auprès des familles défavorisées, avec l’aide continue de la Région).

Toutes ces associations lancent en ce début d’hiver leur campagne annuelle de collecte de denrées et de distribution de repas (la Banque alimentaire a commencé sa collecte les 28 et 29 novembre dans les supermarchés).

La Région estime la hausse de personnes pouvant bénéficier de cette aide alimentaire à 10 à 15% en moyenne par rapport à l’an dernier. Elle peut atteindre plus de 50% dans certains quartiers franciliens.